Téléphone:

phone

+33 (0) 1 40 86 00 00

email:

phone

contact@pigeon-propre.fr

Comment capturer intelligemment un pigeon voyageur?

blog0 comments

 

Volatiles devenus nuisibles dans les centres urbains et péri-urbains, les pigeons sont à l’origine de millions d’euros de dégradations sur les bâtiments desdits centres-villes. Il est aujourd’hui impératif de se prémunir des dégâts potentiellement engendrés par les pigeons qui constituent une véritable menace en milieu urbain, notamment en raison de leur surreprésentation. Pour autant, il faut bien distinguer le pigeon voyageur, entraîné, et le pigeon commun. Afin de les distinguer au mieux et de les capturer en toute sécurité, voici quelques conseils :

Concernant les pigeons voyageurs

Columba livia, un nom poétique pour l’un des nuisibles les plus répandus dans nos villes : le Pigeon biset est l’espèce la plus courante de pigeons dans nos contrés. Domestique ou sauvage, il a longtemps été utilisé comme moyen de communication (jusqu’à la foin de la Première Guerre Mondiale). Aujourd’hui, cette espèce a ceci de reconnaissable qu’elle est baguée par les colombophiles (éleveurs de pigeons voyageurs) lorsqu’elle est utilisée en tant que « voyageur ».

Aussi, les métaux lourds et particules fines s’accumulant à travers les générations chez les pigeons « urbains », ces derniers ont souvent un plumage moins dense et une structure corporelle moins véloce. Ce sont donc les mêmes pigeons mais élevés d’un côté et sauvage de l’autre : biset, le pigeon aux deux facettes.

Le filet pigeon comme moyen de capture

Les villes sont bien souvent envahies par les pigeons. Certains lieux ou événements ont pris la décision d’éloigner des pigeons de façon naturelle. Par exemple, le faucon, prédateur naturel du pigeon, est utilisé par des fauconnier depuis quelques années maintenant sur des événements sportifs (Roland Garros).

Si l’appel à un professionnel est une bonne solution afin d’éloigner ponctuellement les pigeons et réduire leurs effectifs sur le long terme, leur capture, elle, sera plus aisée. Utilisez alors des moyens simples tels que le filet anti pigeon. Solution la moins onéreuse, le filet aidera à capturer en douceur une grande quantité de pigeons que vous pourrez dès lors relâcher ailleurs.

Couplé à l’utilisation d’un canon à filet, vous aurez là une solution complète et radicale permettant à la fois une efficacité optimale et un coût réduit. Cette technique nécessite toutefois l’aide d’un professionnel afin de manipuler le canon.

Attention, néanmoins, à ne pas confondre une colonie de pigeons sauvages et une colonie de pigeons voyageurs, domestiqués et bagués, ceux-ci sont élevés et parfois en transit au dessus de nos villes. C’est pourquoi l’avis d’un professionnel vous permettra d’éclaircir votre situation.

Poser son filet anti pigeon : collectivité ou privé, savoir se renseigner

Solution peu onéreuse mais conséquente pour de petite collectivités ou privés envahis par les pigeons, le filet se doit d’être posé sur l’avis de professionnels et en suivant une certaine démarche : ainsi, lorsqu’une colonie a été identifiée, il est nécessaire de savoir où les animaux se regroupent, étudier les meilleurs endroits où les rassembler et, finalement, poser le filet afin d’en capturer un maximum.

Si l’avis des professionnels est votre meilleur atout dans la capture des pigeons biset, sachez que la prévention renforcée sera tout aussi importante : rappeler des règles élémentaires telles que ne pas nourrir les animaux, raison principale de leur sédentarisation. Finalement, posez des dispositifs anti pigeons et prémunissez-vous de nouvelles dégradations.

Laissez un commentaire ou écrivez nous pour toute demande de devis: