Téléphone:

phone

+33 (0) 1 40 86 00 00

email:

phone

contact@pigeon-propre.fr

Invasion de pigeons ramiers dans les maraîchages de Somme

blog0 comments

Pendant le confinement, une vaste invasion de pigeons ramiers a dévasté les cultures maraîchères de la Somme. Les producteurs de légumes situés à proximité d’Amiens ont perdu une grande partie de leurs récoltes du printemps 2020. Quelle solution anti-volatiles faut-il adopter pour se protéger efficacement d’une telle invasion ?

Le confinement a entraîné l’invasion de pigeons ramiers

Le Covid-19 continue à faire des dégâts, même là où on ne l’attendait pas. Habituellement, les chasseurs de la région se chargeaient de nourrir les pigeons ramiers dans la plaine. Malheureusement, la crise sanitaire a brusquement interrompu cette chaîne alimentaire. En raison du confinement, les pigeons ont alors perdu leur source principale d’approvisionnement. Motivés par la faim et l’instinct de survie, les volatiles se sont donc déplacés en groupes pour aller chercher à manger plus loin, sur de nouveaux territoires, jusqu’à trouver les champs de légumes de la Somme, à proximité d’Amiens…

Les caractéristiques du pigeon ramier

Le pigeon ramier (columba palumbus) est aussi connu sous le nom de palombe. Il s’agit de l’espèce de pigeon la plus répandue en Europe, évoluant aussi bien en ville qu’à la campagne. Mesurant environ 40 cm, pour un poids moyen de 500 g, ce volatile vit en communauté et se nourrit en groupe.

Les rassemblements de pigeons ramiers peuvent réunir plusieurs milliers d’oiseaux, ce qui rend redoutables leurs invasions. Très friandes de feuilles vertes, graines, racines, baies, fleurs, bourgeons et vers de terre, ces hordes d’oiseaux se sont logiquement tournées vers les terres maraîchères de la région d’Amiens pendant la période de disette causée par le confinement.

Des pertes majeures pour les producteurs de légumes de la Somme

Dans les « hortillonnages », suite à l’invasion de pigeons ramiers, les maraîchers amiénois concernés ont perdu jusqu’à 1/3 de leurs récoltes du printemps 2020 ! Cultivant des terres où ces groupements de volatiles ne viennent pas en temps normal, ces producteurs désemparés ont très vite été submergés dans leurs plantations.

Se posant n’importe où pour dévorer les salades, radis, choux, poireaux, et s’envolant tout aussi vite à l’approche du moindre danger, les pigeons ramiers sont impossibles à attraper. Impuissants face au surnombre, les agriculteurs ont tenté d’organiser la riposte pour défendre leurs récoltes. Néanmoins, la saison de la chasse aux pigeons était déjà terminée et l’autorisation de destruction en cas de sinistre causé par des volatiles est possible uniquement sous certaines conditions…

Le dilemme de la chasse aux pigeons ramiers, classés nuisibles dans la Somme

Dans la Somme comme dans les autres départements de France, la chasse aux pigeons ramiers est réglementée : la saison de chasse du volatile y est close au 20 février. Au-delà de cette date, il y est donc interdit de chasser la palombe, sauf en cas d’invasion de cultures et sous certaines conditions. Or, dans la Somme, le pigeon ramier est classé comme nuisible : sa destruction est permise en cas de dégradation des cultures maraîchères.

Système d’effarouchement ou tir au sol sur autorisation

Cependant, les maraîchers ne peuvent pas abattre librement, ni n’importe comment, les pigeons ramiers qui envahissent leurs parcelles. Une autorisation préfectorale individuelle doit être délivrée par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM). Avant son obtention, seul un système d’effarouchement est autorisé. Ensuite, une fois le permis obtenu, il est possible de tirer le volatile au sol (pas en vol) et à partir d’un seul poste de tir fixe tous les 3 hectares. Les tirs dans les nids et pièges mortels sont interdits.

Pigeon Propre, la solution anti-volatiles depuis 1996

Spécialiste des systèmes de protection anti-volatiles, notre entreprise a inventé et breveté la technique de l’électro-répulsion pour éloigner activement les pigeons de toute surface à protéger. Depuis 1996, Pigeon Propre accompagne de nombreuses institutions, collectivités, entreprises et particuliers pour repousser efficacement les invasions de pigeons en ville comme à la campagne.

Nous équipons et protégeons les monuments historiques, sites industriels, bâtiments publics, locaux professionnels et commerciaux, bâtiments et habitations privées, etc. Si vous souhaitez en savoir plus et nous exposer votre cas, n’hésitez pas à nous contacter et nous vous proposerons la stratégie la plus adaptée parmi nos solutions anti-volatiles :

  • électro-répulsion (en exclusivité),
  • picots anti-pigeons,
  • fils tendus,
  • filets et treillis anti-volatiles,
  • plaques bouche-tuiles,
  • effarouchement industriel,
  • canons lance filets,
  • cages à capture,
  • caissons à euthanasie pour pigeons,
  • etc.

 

Laissez un commentaire ou écrivez nous pour toute demande de devis: